Rodin …

Nous vivons dans un brouillard blafard à l’air vicié d’où émergent et disparaissent en permanence des idées préfabriquées et des slogans tapageurs. Ils remplissent les esprits, délibérément laisser vide, de la multitude de Ponce Pilate qui depuis longtemps regardent sans voir, écoutent sans entendre et parlent pour ne rien dire.

La pensée se meurt et entraîne dans son trépas la liberté.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.