Je broie du noir …

J’essaie de ne pas sombrer complètement dans ma vision pessimiste du XXIe siècle.
La fin de l’humanité semble s’annoncer, humanité sacrifiée sur l’autel d’un capitalisme forcené où production et consommation de masse dévorent la planète et font exploser les inégalités sociales au profit d’une minorité sans âme assoiffée de pouvoir et d’argent.
Mais comment éviter que les milieux d’affaires et leurs serviteurs politiques ne suppriment de notre langage des mots comme liberté, justice, tolérance, solidarité, créativité … et ne colonisent notre imaginaire en uniformisant nos modes de pensées.
Et surtout comment stopper aujourd’hui le retour au pouvoir de ces monstres qui semèrent le chaos et la destruction dans la première partie du XXe siècle et dont le quotidien s’appuie sur le rejet de l’humanisme, des libertés individuelles et sur des thèses racistes et xénophobes.
Peut-être qu’un autre paradigme est encore possible et je l’espère pour mon enfant.
En attendant je broie du noir …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.